4 Contexte F 20                          pdca p

 

4.1 Contexte de l'entreprise

Enjeux externes et internes qui influent sur le SMSDA

Exigences 1 à 2 (voir aussi le quiz)

4.1

Les deux choses les plus importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise : sa réputation et ses hommes. Henry Ford

Pour mettre en place avec succès un système de management de la sécurité des denrées alimentaires il faut bien comprendre et évaluer tout ce qui peut influencer sur la raison d’être et la performance de l’entreprisestructure qui satisfait un besoin (voir aussi ISO/IEC Guide 2, 4.2 et ISO 26 000, 2.12). Il convient d’engager une réflexion approfondie après quelques activités essentielles :

Des informations (documentées) sur les enjeux sont identifiées, revues et actualisées. enregistrement 

Les analyses PESTEL et SWOT peuvent être utiles pour une analyse pertinente du contexte de l’entreprise (cf. annexe 07).

Une liste des enjeux externes et internes est réalisée par une équipe pluridisciplinaire. Chaque enjeu est identifié par son niveau d’influence et de maîtrise. La priorité est donnée aux enjeux très influents et pas du tout maîtrisés.

 jokeMinute de détente. Jeu : Contexte de l'entreprise

Bonnes pratiques
Écarts à éviter

Haut de page

 

4.2 Parties intéressées

Comprendre les exigences et les besoins des parties intéressées

Exigences 3 à 5

4.2

Il n'y a qu'une seule définition valable de la finalité de l'entreprise : créer un client.Peter Drucker

Pour bien comprendre les besoins et attentes des parties intéressées il faut commencer par identifier tous ceux qui peuvent être concernés par le système de management de la sécurité des denrées alimentaires comme par exemple les :

Une liste des parties intéressées est réalisée par une équipe pluridisciplinaire.
Des informations (documentées) sur les parties intéressées et leurs exigencesbesoin ou attente implicites ou explicites (voir aussi ISO 9000, 3.1.2 et 3.12.1) sont identifiées, revues et actualisées. enregistrement 
 
Chaque partie intéressée est identifiée par son niveau d’influence et de maîtrise. La priorité est donnée aux parties intéressées très influentes et pas du tout maîtrisées.
 
Histoire vraie 

Le client est roi mais on peut quand même lutter contre l'impolitesse. Exemple du restaurant niçois La petite Syrah et les prix du café :

Anticiper les besoins et attentes raisonnables et pertinentes des parties intéressées c’est :
Quand une exigencebesoin ou attente implicites ou explicites (voir aussi ISO 9000, 3.1.2 et 3.12.1) est acceptée celle-ci devient une exigencebesoin ou attente implicites ou explicites (voir aussi ISO 9000, 3.1.2 et 3.12.1) interne du SMSDAsystème de management de la sécurité des denrées alimentaires.
 
Bonnes pratiques
Écarts à éviter

Haut de page

 

4.3 Domaine d'application

Définir le domaine d'application du SMSDA

Exigences 6 à 11

4.3 

Dans beaucoup de domaines, le gagnant est celui qui est le mieux renseigné. André Muller

Le domaine d’application (ou autrement dit le périmètre) du système de management de la sécurité des denrées alimentaires est défini. Pour cela les produits, services, processusactivités qui transforment des éléments d'entrée en éléments de sortie (voir aussi ISO 9000, 3.4.1) et sites de production sont établis.

Une information documentée est disponible et maintenue sur le domaine d'application du SMSDAsystème de management de la sécurité des denrées alimentairesprocedure                                                

Pour bien déterminer le domaine d’application du SMSDAsystème de management de la sécurité des denrées alimentaires sont pris en compte les spécificités du contexte de l’entreprisestructure qui satisfait un besoin (voir aussi ISO/IEC Guide 2, 4.2 et ISO 26 000, 2.12) comme :

Les dangers liés à la sécurité des denrées alimentaires sont identifiés et maîtrisés (démarche HACCPHazard Analysis Critical Control Point – analyse des dangers et des points critiques pour leur maîtrise. Système pour la maîtrise des dangers qui menacent la sécurité et la salubrité des denrées alimentaires (voir aussi Codex Alimentarius, 2.3)).

Sécurité des aliments : absence de dommage pour le consommateur lorsqu'un aliment est préparé ou consommé selon l'usage prévu

Bonnes pratiques  
Écarts à éviter 

Haut de page

 

4.4 SMSDA

Exigences du SMSDA, processus et interactions

Exigence 12

4.4

Les exigencesbesoin ou attente implicites ou explicites (voir aussi ISO 9000, 3.1.2 et 3.12.1) de la norme ISO 22000 concernent exclusivement le système de management de la sécurité des denrées alimentaires. Le système est :

Les exigencesbesoin ou attente implicites ou explicites (voir aussi ISO 9000, 3.1.2 et 3.12.1) spécifiques des clientscelui qui reçoit un produit (voir aussi ISO 9000, 3.3.5) liées à la sécurité des denrées alimentaires sont identifiées et font parties du SMSDAsystème de management de la sécurité des denrées alimentaires.

Le guide de l’ISO « The integrated use of management system standards » (L’utilisation intégrée des normes de systèmes de management) de 2018, en anglais, contient des recommandations pertinentes sur l’intégration des systèmes de management.

Les exigencesbesoin ou attente implicites ou explicites (voir aussi ISO 9000, 3.1.2 et 3.12.1) de la norme ISO 22000 dans les paragraphes des articles 4 à 10 sont montrées en figure 4-1 :

exigences iso 22000

Figure 4-1. Les exigences de la norme ISO 22000 version 2018

Détendez-vous ! Si vous respectez les règlements en matière d'hygiène des aliments et vous avez mis en place le système HACCPHazard Analysis Critical Control Point – analyse des dangers et des points critiques pour leur maîtrise. Système pour la maîtrise des dangers qui menacent la sécurité et la salubrité des denrées alimentaires (voir aussi Codex Alimentarius, 2.3) vous répondez à une très grande partie des exigencesbesoin ou attente implicites ou explicites (voir aussi ISO 9000, 3.1.2 et 3.12.1) de la norme ISO 22000. Vous devez simplement ajouter les PRPo et la validation des combinaisons de mesures de maîtrise.

Ne jamais oublier que l'hygiène des aliments comprend toujours la sécurité et la salubrité des aliments.

Quand il y a insécurité le consommateur n'est plus à l'abri de dangers (comme une intoxication alimentaire). Donc situation très grave.

Quand il y a insalubrité le consommateur souvent refuse l'aliment car il pense avoir détecté, par exemple, une présence non acceptable de moisissure ou d'odeur désagréable. Impact financier potentiellement grave.

Le manuel SDAsécurité des denrées alimentaires n’est pas une exigencebesoin ou attente implicites ou explicites (voir aussi ISO 9000, 3.1.2 et 3.12.1) de la norme ISO 22000 v 2018 mais cela est toujours une possibilité de présenter l’entreprise, son SMSDAsystème de management de la sécurité des denrées alimentaires et ses processusactivités qui transforment des éléments d'entrée en éléments de sortie (voir aussi ISO 9000, 3.4.1) (cf. annexe 08).

Pièges à éviter : attention
Bonnes pratiques 
Écarts à éviter  

Haut de page