• Formations

    Les "avantages" de la formation en ligne ?

    • réduction des coûts
    • plus grande flexibilité
    • efficacité améliorée
    • meilleure individualisation
  • Documents

    Des documents pour votre système de management ?

    Vous cherchez un gain de temps et une réduction des coûts ? Pourquoi réinventer la roue ?

Nouveautés

17 Février 2017 :

- SSL (Secure Socket Layer) obtenu

  Promotion de la semaine

Pour la semaine 08 l'ensemble E 06 Procédures et instructions SDA est à 20 euros (à la place de 36 euros)

  Promotion du mois

Pour le mois de février le lot F 69v15 Lot de formations QSE SMI est avec une diminution de 50% (de 262 euros à 131 euros)

1995 - Au-dela de la qualite - demarches qualite, conditions de travail et politiques du bonheur

10
HT
 
Auteur(s) : Frederik Mispelblom
Année : 1995
Langue : Français
Editeur : Syros
ISBN : 9 782841 463015
Nombre de pages : 263
Dimensions : 13,5x21,5 cm
Sommaire

On parle beaucoup de qualité, on la définit rarement.

En effet, quoi de plus positif, quoi de plus désirable que des produits et des services " de qualité " ?

D'ailleurs, les " démarches qualité ", dans les entreprises, se parent de toutes les vertus : gages de confiance aux consommateurs, amélioration des conditions de travail des salariés, bien-être pour tous...

Comme si les antagonismes sociaux s'effaçaient devant l'idéal de la qualité.

Cette vision idyllique ne résiste cependant pas à l'examen.

L'auteur examine ici l'impact réel des " démarches qualité " dans les entreprises et les administrations : au-delà des modifications formelles, techniques, économiques, au-delà des effets positifs qu'il importe de signaler, Frederik Mispelblom invite à voir combien la normalisation développée par ces techniques de gestion impose une nouvelle morale visant la transparence du travail concret et le conformisme des salariés pour mieux s'en assurer la maîtrise.

Le développement des " démarches qualité " ranime ainsi la vieille question du renouvellement ou du dépassement du taylorisme : visant à mobiliser activement les salariés sur les objectifs de l'entreprise afin d'en accroître la productivité, la logique taylorienne s'en trouve souvent renforcée.

Mais il n'y a là aucune fatalité : des stratégies alternatives existent, dont l'auteur dessine ici les perspectives.