• Formations

    Les "avantages" de la formation en ligne ?

    • réduction des coûts
    • plus grande flexibilité
    • efficacité améliorée
    • meilleure individualisation
  • Documents

    Des documents pour votre système de management ?

    Vous cherchez un gain de temps et une réduction des coûts ? Pourquoi réinventer la roue ?

Nouveautés

17 Janvier 2017 :

Nouvelle page d'accueil et autres amélioratons - Adaptation aux smartphones et tablettes

  Promotion de la semaine

Pour la semaine 03 l'ensemble E 03 Procédures qualité est à 15 euros (à la place de 31 euros)

  Promotion du mois

Pour le mois de janvier le lot F 69 Lot de formations QSE SMI est avec une diminution de 50% (de 262 euros à 131 euros)

2002 - Meurtres a l'ombre de la qualite - Roman policier a l'usage des managers

5
HT
 
Auteur(s) : Christian Maréchal
Année : 2002
Langue : Français
Editeur : Insep Consulting
ISBN : 9 782914 006187
Nombre de pages : 124
Plus : A lire pendant les heures de travail !
Dimensions : 13x18 cm
Sommaire

Ce livre est un roman policier qui se déroule dans une entreprise, à l'occasion d'un audit. Les rebondissements vont vous faire tressaillir de perplexité jusqu'à la révélation cinglante de la triste vérité.

Dans le même temps, le lecteur avisé est invité à lire cet ouvrage au 2e degré pour y déceler ce qui révèle des points faibles de l'entreprise pour le management par la qualité.

Les chapitres peuvent être lus comme des entraînements au diagnostic ; les encadrés proposés en fin de chapitre sont un appel à porter ce regard critique sur les situations mentionnées.

Ce livre va aiguiser vos capacités à évaluer l'application des principes de la qualité.

De telle sorte que l'on peut dire que vous avez entre les mains à la fois un roman policier et un livre de sensibilisation à la qualité.

Ce qui, soit dit en passant, justifie parfaitement une lecture pendant les heures de travail !

Ainsi, si votre patron jette un regard navré sur la façon dont vous occupez votre temps au bureau, il va ensuite constater avec stupeur que vous travaillez beaucoup plus qu'on ne le croit...